NOTRE PRODUCTION

Nos produits sont tout d’abord imaginés puis dessinés dans notre laboratoire situé au cœur des Alpes françaises.

Nous utilisons principalement du coton : 100% de nos produits sont composés d’au moins 60% de coton. Celui-ci est certifié biologique par le label GOTS, qui permet de garantir le caractère biologique de notre coton depuis sa récolte jusqu’à l’étiquetage (en clair vous êtes sûrs qu’une fois sortit des champs, notre coton bio n’a pas été échangé contre du coton nourrit aux pesticides). Ce label nous garantit aussi de ne pas vous rendre plus fort mais plus bieau ! 

Les 40% restants (on sait compter chez ABK !) nous permettent de vous proposer des produits avec des finitions de beaux et belles gosses (zips, rivets, œillets, détails en faux cuir…).

Pour aller plus loin dans les finitions, deux autres labels nous permettent de vous garantir que nos produits de teinture et d’impression utilisés sur nos vêtements ne sont pas dangereux pour votre belle peau : le label OEKO TEX Standard et son copain REACH. Nous essayons d’ailleurs de travailler au maximum avec des encres à base d’eau, et le traitement de nos eaux usées est normé.

Notre coton biologique provient de 3 lieux différents : la Turquie, l’Egypte et l’Inde.
Pourquoi ? Parce que si on avait des champs de coton en France ça se saurait ! Ah bah si, la France est désormais l’heureuse propriétaire de 4ha de coton depuis 2017 ! 

Tout ce qui n’est pas en coton provient essentiellement de la zone EuroMed, et notamment de nos lieux de production qui sont la Turquie et la Tunisie, car nous essayons de favoriser les circuits « courts » (90% de notre production est réalisée dans la zone EuroMed).
Et quand on ne peut pas, on essaie de réduire notre impact sur l’environnement en utilisant des transports plus respectueux comme la barque, le voilier, l’aviron, le canoë… mais c’est quand même moins pratique qu’un vrai bateau !

Pourquoi eux ? Depuis nos débuts nous choisissons de favoriser la collaboration longue durée, et donc de travailler dans la bonne entente, avec des personnes avec qui nous aimons partager un bon repas après le travail, et avec lesquelles nous sommes sûrs que les enfants travaillent dans de bonnes conditions. Ah non pardon, que les enfants ne travaillent pas !
Et en plus, ça nous permet de prendre un bain de soleil et de se sentir un peu en vacances lorsqu’on leur rend visite !